Rechercher

La Clinique 554 (7me année)



Avez-vous déjà entendu parler de la Clinique 554 et de son importance pour les communautés LGBTQ+ au Nouveau-Brunswick? La Clinique 554, qui se trouve à Fredericton, fournit des soins de santé aux communautés LGBTQ+ de la province. Existant depuis 2015, elle a été ouverte par le Dr Adrian Edgar et Valerie Edelman pour offrir des soins axés sur l’affirmation du genre. Les soins axés sur l’affirmation du genre permettent de respecter et de reconnaître le genre d’une personne pendant qu’elle reçoit des services et des soins de santé, comme les rendez-vous médicaux, l’hormonothérapie substitutive, le counselling ainsi que les soins précédant et suivant une chirurgie. La Clinique 554 permet surtout d’obtenir des services de santé sexuelle et reproductive sans stigmatisation et sans obstacle. Dans notre communauté, cette clinique est importante.



Lorsqu’une femme enceinte décide qu’elle ne souhaite pas l’être, elle peut se faire avorter, c’est-à-dire qu’un médecin va lui prescrire des médicaments ou l’opérer pour mettre fin à sa grossesse. La Clinique 554 est la seule de la province à offrir des services d’avortement à l’extérieur des hôpitaux.


Comptant sur les dons pour rester ouvert, elle a eu des problèmes financiers en 2019. Bien que le gouvernement provincial couvrait certains services offerts par la clinique, il y avait beaucoup de demandes d’avortement, que le gouvernement ne voulait pas payer. La fermeture forcée de la clinique est donc la conséquence directe de la réduction du financement provincial.


La fermeture imminente de la Clinique 554 a entraîné des manifestations et des rassemblements, car la situation touche directement des gens des quatre coins de la province. Pourquoi? Étant donné que la Clinique 554 offre des soins axés sur l’affirmation du genre, et ce sans stigmatisation, les gens viennent de toute la province pour bénéficier des services qu’elle offre. La Clinique 554 a été mise en vente en juin 2020; son avenir est donc incertain. Si elle ferme, où ses patients trouveront-ils des soins axés sur l’affirmation du genre sans être stigmatisés? Que pouvons-nous faire, tous ensemble, pour que nos amis, voisins et membres de la communauté LGBTQ+ reçoivent des soins de qualité qui soient axés sur l’affirmation du genre? Quelles mesures pouvons-nous prendre, tous ensemble, pour aider à sauver la Clinique 554? Pour vous, quelles sont les autres formes d’activisme qui comptent?